La pratique sexuelle du candaulisme : comment s'y pendre ?


Divers / mercredi, octobre 19th, 2022

Bien que le candaulisme soit considéré comme de la dépravation, il reste avant tout un art libre d'expression. Parce que, grâce au candaulisme, on peut exprimer ses fantasmes les plus absurdes sans aucun préjugés. Et cela ce fait avec l'accord de votre mari, et n'est donc pas considéré comme de l'infidélité. Cependant, si on ne sait pas s'y prendre, on peut engendrer des problèmes qui seront vraiment déplaisants. Pour ce faire, nous avons pris la charge de vous faire découvrir plus bas comment on s'y prend pour pratiquer le candaulisme.

Prendre le consentement de sa partenaire 

Pour pratiquer le candaulisme, le tout ne le suffit pas de faire appel à un homme et de regarder sa femme jouir. Bien au contraire, le fondement même du candaulisme est le consentement de votre partenaire. Puisque selon les lois qui régissent chaque État, le candaulisme consiste à offrir sa femme à un autre homme. Toute fois, si vous offrez votre femme sans son accord, cela devient de l'abus et peut-être considéré comme un viol. Il serait alors regrettable de vouloir faire plaisir à quelqu'un et se retrouver en prison. Par conséquent, c'est seulement après l'accord que vous pouvez maintenant vous lancer dans la recherche d'un amant.

Créer une ambiance durant l'acte sexuel

Après avoir convaincu votre partenaire, il vous faudra la mettre à l'aise. Puisque la majorité des femmes sont un peu timide lorsqu'il s'agit de sexualité. Pour cette raison, vous pouvez par exemple créé une ambiance érotique, ou tout simplement lui demander quelles sont ses fantasmes. Car si votre femme n'est pas bien soumise lors des rapports, vous n'aurez aucun plaisir en pratiquant le candaulisme. Vous aurez donc perdu votre temps, toutes fois, vous pouvez participer à l'acte. Cela donne d'ailleurs beaucoup plus de piquant et vous permet d'augmenter le plaisir. Par ailleurs, lorsque vous participez au rapport, vous avez plus de facilité à guider votre femme et son amant.